Tous les articles par david

Point sur les travaux en cours et les projets des îlots Véolia, Mercure et Trésorerie à la date du 4 mai 2018 suite à la réunion avec Nantes métropole et la réunion publique à l’espace d’animation

Suite à la réunion du 17 avril 2018, voici ci-dessous un point sur les travaux en cours et les projets des îlots Véolia, Mercure et Trésorerie à la date du 4 mai 2018.

Parcelle Senghor et Léopold (ex-parcelle Véolia)
La première est achevée depuis juin dernier avec l’ouverture de la maison des Seniors.
Les bâtiments en construction sur la parcelle Léopold devraient être livrés entre juin et novembre 2018 pour B3, B4 et B2 ; la tour B1, de 10 étages, le sera au 3° trimestre 2019.

 

Parcelle Mercure
La démolition de l’ex-hôtel doit se terminer en juillet 2018. Le projet initial est maintenu, avec deux tours A1 et A2, de 10 et 13 étages. Repensées, elles ne devraient pas gêner la vue sur la Loire pour les 18 et 20 bd Millerand.
Pas de changement pour les bâtiments A3 a et A3 b.
Quant au bâtiment de bureaux A4, le long du bd Millerand, il aura un étage de moins.
L’impasse Lotz Cossé sera piétonnière, les accès au parking souterrain étant désormais ramenés à un seul à son extrêmité ouest.
Les axes piétonniers traversant la parcelle, mail de Loire public et chemin de Loire, sont maintenus, ainsi que les espaces verts prévus au centre des constructions.
Le projet de belvédère à l’extrémité sud n’a pas été évoqué.
La question d’un franchissement sécurisé pour les piétons du bd Blancho est reportée à la fin des constructions sur ces parcelles.
L’association regrette ce retard.
Le nombre de logements sera de 166 et celui des parkings souterrains à 157 pour la parcelle Mercure.
Les travaux s’étaleront de janvier 2019 au dernier trimestre 2020.

 

Parcelle Trésorerie (dite Bagan)
L’immeuble actuel sera rasé à partir de septembre 2018.
Les grandes lignes de l’occupation de l’espace sont désormais définies.
Plusieurs types de bâtiments seront construits en deux ensembles par la société ARC ; leur hauteur sera de 21 m en moyenne et aucun n’excèdera 28 m. L’objectif est de les intégrer au maximum dans le tissu urbain existant.
La question de la hauteur des constructions à venir va être à suivre de près.
L’association s’est faite préciser que les hauteurs seraient en dégradé (les plus hauts le long du bd Millerand).
La réservation d’un étage pour des locaux associatifs ne semble pas être prévue.
Ils seront séparés par un espace vert central de forme triangulaire, avec les peupliers actuels et traversé par un chemin prolongeant le mail de Loire vers la Galarne, pour relier les deux rives nord et sud de l’ile de Nantes.
C’est une avancée mais toutefois de faible ampleur par rapport à la pétition adressée à la mairie qui demandait un espace public sur la totalité de l’îlot.
La préservation des arbres existants et les projets de plantations par les collectivités seront là aussi à suivre.
Un espace de 13 m de large, dédié à la verdure, sera préservé le long du bd Millerand, dont les arbres seront conservés.
120 logements et 1500 m² de bureaux seront disponibles.

 

L’association souligne des avancées suite aux demandes faites lors des précédentes rencontres avec la Samoa avec prise en compte, du moins en partie, par les acteurs publics et privés du projet.
Mais ils voient aussi, par exemple, que les 13 places de parking public disponibles sur la partie sud du Bd Millerand ne suffiront pas, loin s’en faut, à accueillir les visiteurs ou usagers de ce vaste ensemble de logements et de bureaux.

 


 

Extraits intéressants du document issu de la réunion

 Projets immobiliers en cours :

 

Environnement immédiat – Les espace bâtis :

 

Principe de fonctionnement – Desserte des parkings :

 

Environnement immédiat – Les espaces paysagers :

 


Document issu de la réunion : Réunion Samoa 17 avril 2018

Elections législatives


L’association a décidé de s’adresser au candidat à la députation de la 2ème circonscription de Nantes aux élections législatives en lui demandant des réponses à plusieurs problèmes vécus sur notre quartier.

Lire le courrier au candidat ici.

Réponse du candidat du Parti Socialiste

Réponse du candidat de Lutte Ouvrière

Réponse du candidat de Debout la France

Réponse de la candidate de France insoumise

Nouveau texte de la pétition

Nantes le 28 mai 2017

Voici un an que nous avons lancé la pétition sur l’avenir de l’îlot Bagan, occupé jusqu’au 31 mars dernier par la Trésorerie. Nous remercions tous les signataires de cette pétition, qui dépassent les 100, entre signatures en ligne et celles sur papier.

Forts de cette pétition, nous avons demandé un rendez-vous à Madame le Maire de Nantes (voir pièce jointe). Une réunion a rapidement été organisée avec la Samoa, qui coordonne l’aménagement de l’île de Nantes, et l’élu de Nantes Métropole en charge de l’urbanisme.

Nous avons appris, à notre grand regret, que l’îlot dans son intégralité, avec bâtiment et terrains attenants, venait d’être cédé à la société privée Arc pour un projet immobilier.

Nantes Métropole n’a donc pas fait usage de son droit de préemption sur la parcelle et ne semble pas vouloir donner suite à notre pétition.

Seule « avancée » : la nouvelle équipe d’urbanisme de l’île de Nantes doit faire un inventaire des espèces végétales arborées pour en préserver certaines (mais les peupliers n’en feraient pas partie).

Le projet immobilier à venir n’est pas encore défini : y aura- t-il préservation partielle de l’immeuble actuel, rehaussé par de nouvelles structures, ou arasement total ? Quelle sera l’ampleur des constructions ? D’autres consultations devraient le préciser.

La pétition reste donc d’actualité pour maintenir notre pression et obtenir le maintien d’un maximum d’espace vert et d’ensoleillement. Nous allons également solliciter dans cet esprit les candidats aux législatives de notre circonscription.

Documents :
Lettre à Madame le Maire de Nantes : lien
Plan d’urbanisme : lien